HÔTEL METROPOLE BELLAGIO LAC DE CÔME > VILLAS ET JARDINS > Villa Serbelloni Bellagio

Home | Chambres | Services | Restaurant | Histoire | Emplacement

 

Galerie | Video | Prix ​​et Offres Spéciales | FAQ’s | Contactez-nous

Webcam

LAKE COMO WEBCAM

ENVIRONS: Bellagio | Activités | Attractions | Villas et Jardins | Liens utiles | Carte Postale

Villas et Jardins - Villa Serbelloni

...Sur la ligne de faîte intérieure de la colline, protégée par les vents qui soufflent depuis le lac, le complexe de Villa Serbelloni est caractérisé par la simplicité des lignes architecturales...

À l’intérieur se succèdent d’élégants salons avec des plafonds en voûte et à caissons, soigneusement décorés dans le style du XVIIe et du XVIIIe siècle.

Hotel MetropoleElle s’entend tout autour du lac, le long d’une grande partie du promontoire de Bellaggio, avec de grandes sections de bois dru où les jardiniers du Serbelloni avaient tracé les petites routes qui existent encore aujourd’hui au milieu des petites clairières et des jardinets "à l’anglaise". Comme le note le Balbiani, on ne peut pas vraiment parler d’un jardin, mais plutôt d’un véritable "…bois, ouvert par des avenues spacieuses et commodes, et contenant toutes les générations d’arbres de haute futaie" ; entre autres, des chênes, des conifères, des sapins, des chênes verts, des oliviers odorants, des myrtes et des genévriers, "…mais au-dessus des arbres domine le pin, qui avec son tronc noueux sert de bouclier contre les tempêtes".

De temps en temps, la végétation se divise en s’ouvrant sur des points panoramiques qui donnent sur les deux branches du lac, offrant des raccourcis perspectifs sur les pentes du col où, en été, fleurissent les variétés colorées de roseraies. Le long de l’avenue tortueuse qui monte à la villa, l'aspérité du sol rocheux n’a pas empêché la construction de terrasses et de parterres fleuris où croissent des ifs et des buis géométriquement taillés. Vers le sommet du parc, une longue rangée de cyprès et quelques palmiers de dimensions remarquables sont exposés.

Informations historiques

"Nous nous arrêtons à la villa…, située au milieu d’un bois d’arbres vigoureux sur le promontoire escarpé qui sépare les deux branches du lac et a une forme de Y renversé. Les arbres encadrent un précipice de cinq cents pieds qui tombe à pic sur le lac" : voilà le souvenir de Stendhal de l’une des villas les plus antiques et fascinantes du Lario. La légende dit que la colline de Bellagio, sur laquelle se dresse aujourd’hui villa Serbelloni, fut à l’époque le cadre qui servait de décor à une ancienne demeure romaine ayant appartenu à Pline le Jeune. Transformé en château durant le Moyen-Age, l'édifice fut rapidement abandonné pour devenir le repaire de brigands qui exploitaient la position à cheval entre les deux branches du lac. "Comme confirmation de cela – écrit le Balbiani – nous savons qu’en 1375 Gio. Galeazzo Visconti, père de Filippo, fit démolir une belle forteresse de pierres carrées qui s’élevait au sommet, et qui était devenu l’infâme refuge de bandits".

Du fortin d’origine, il ne resta qu’un donjon carré qui fut ensuite restructuré par Ercole Sfondrati. Au XVe Siècle, sur les ruines du château fut édifiée la résidence estivale d’un célèbre humaniste milanais, Daniele Birago, évêque de Mitilene, qui était commendataire de l’abbaye de Piona, sur l’autre rive du lac. En 1489, la demeure et les vastes terrains qui l’entouraient furent cédés au jeune marquis Stanga, trésorier et ambassadeur de Ludovic le More, qui y fit ériger un somptueux palais qui fut détruit quelques années plus tard par un terrible incendie, peut-être dolosif. Au XVIe siècle, les ruines de la demeure fastueuse du Stanga furent restructurées par Francesco puis par Ercole Sfondrati qui passa les dernières années de sa vie dans la villa, dans une grande ferveur religieuse. Sur la péninsule pittoresque sur laquelle s’élevait la villa, il fit ériger l’église et le couvent des Capucins (1614) en investissant de gros capitaux dans l’aménagement du parc où furent rapidement introduites de nouvelles plantes dont les cyprès et les oliviers odorants. En peu de temps, toute la colline fut transformée en un petit paradis de citronniers, orangers, buis et lauriers où les sentiers se frayaient un passage au milieu des roses, des jasmins, des poiriers et des grenadiers au grand étonnement des visiteurs : "Que dire du palais magnifique et royal que vous trouvez presque au milieu du col – écrivait en 1558 Dionigi Somenzi à Nicolò Sfondrati - …de l'eau perpétuelle et très salubre dans la partie haute du mont : des magnifiques jardins qui se réjouissent de la suavité des cèdres et des orangers ; de tout le col orné et revêtu d’oliviers, de figuiers et d’arbres fruitiers de toute sorte et surtout de vignes qui produisent autant de vins généreux ?".

Des Sfondrati la propriété passa, en 1788, à Alessandro Serbelloni (1745-1826) qui en meubla les salons avec des décorations précieuses et des œuvres d’art des XVIIe et XVIIIe siècles. En peu de temps, le parc environnant fut aussi enrichi de plantes de qualité (rhododendrons, laurier-rose, cèdres,..) qui conférèrent à la villa son aspect actuel. Pour en faciliter l’accès, Alessandro et Ferdinando Serbelloni y firent construire une route qui monte du centre du bourg en serpentant à travers la propriété. D’illustres personnages admirés tels que l'Empereur d'Autriche François I et Maria Luigia de Parme y passèrent ; Tommaso Grossi, Alessandro Manzoni et Giuseppe Parini s’y arrêtèrent également pendant quelques jours. En 1845, Gustave Flaubert la mentionna dans les notes de son journal de voyage : "…un spectacle fait pour le plaisir des yeux – écrivit-il – On voudrait vivre ici, et y mourir". Vendue au Grand Hôtel de Bellagio en 1905, la propriété des Serbelloni fut transformée en hôtel. En 1930, la villa fut achetée par la princesse américaine Ella Walker, jeune épouse du prince Thurn und Taxis, qui, à sa mort, en 1959, la légua à la Fondation Rockefeller de New York qui la gère encore maintenant.

 
RÉSERVEZ EN LIGNE






Credit Cards Accepted
 
VILLAS ET JARDINS

» Villa Carlotta
» Villa Del Balbianello Lenno
» Villa Melzi D’Eril Bellagio
» Villa Monastero Varenna
» Villa Serbelloni Bellagio

 
 
Hotel Metropole Bellagio Como
Hotel Metropole Bellagio
P.zza Mazzini, 1 - 22021 Bellagio (Co) ITALY
Tel.+39 031 950409 Fax. +39 031 951534 | Email: info@albergometropole.it | P.IVA 10086520151
Site conçu et maintenu par: Fisheyes Ltd. | Copyright © Hotel Metropole Bellagio

 
Branchez-vous Facebook Flickr Youtube
Ospitalita Italiana